Enseignes Multi Graphique

Benoît Nadon a grandi au sein d’une famille d’entrepreneurs. Le sens des affaires coule dans ses veines depuis toujours! À l’âge de 14 ans, il s’adonne au lettrage d’enseignes au pinceau. À peine diplômé en dessin publicitaire, il démarre sa propre entreprise à l’âge de 19 ans.

C’était en 1989. Avec 2000$ en poche et une détermination à toute épreuve, il crée son entreprise, Enseignes Multi Graphique. Pendant cinq ans, son oncle lui permet d’occuper le sous-sol de son commerce de couvre-plancher afin d’y établir son commerce.

Dans ma tête, j’ai tout le temps été en affaires, lance-t-il. Je suis un gars qui visualise beaucoup et j’ai toujours eu à l’esprit de me lancer en affaires. J’ai toujours adoré les arts et les affaires et c’est pour cette raison que j’ai étudié en dessin publicitaire afin de lancer ma propre entreprise. J’ai démarré mon entreprise en sortant de l’école et mes premiers contrats ont été la vente et la conception de napperons pour les restaurants. Je suis allé frapper à des portes pour la vente de publicité sur les napperons et comme mon nom de famille avait bonne réputation en affaires, j’ai rapidement trouvé une trentaine de clients qui me sont demeurés fidèles par la suite. 

Sa première année en affaires s’est soldée par un profit de 2 000$. Benoît Nadon a toujours misé sur la qualité des produits et du service. C’est cette marque de commerce qui lui a permis de connaître de la croissance, année après année. Après les napperons, ce fut les enseignes et le lettrage de véhicules.

CROISSANCE CONTRÔLÉE

Philosophe, Benoît Nadon dira qu’il n’a jamais pris de décisions qui auraient pu mettre en péril son entreprise.

J’ai toujours pris des décisions en imaginant le pire scénario. Je n’ai jamais eu de mauvaises surprises, seulement de belles nouvelles. C’est pour cette raison que mes phases d’expansion ont été faites lentement, mais sûrement. 

L’année 1994 demeure un moment charnière de son développement. Benoît Nadon fait l’acquisition d’un ancien atelier de débosselage de 4 000 pieds carrés au 1085, boulevard Maloney Est à Gatineau afin d’y installer son commerce. Ce déménagement permet à l’entreprise de connaître une forte croissance et de se tailler une place importante dans le domaine de l’affichage.

À LIRE AUSSI  Confections Carcajou : un passe-temps devenu entreprise manufacturière!

Quatre ans plus tard, en1998, Enseignes Multi Graphique fait l’acquisition d’un important concurrent dans le domaine des enseignes lumineuses et obtient sa certification CSA (Association canadienne de normalisation), qui lui permet de produire et manufacturer des enseignes à composantes électriques.

Après 31 années de croissance, l’entreprise a franchi une étape importante ce mois-ci avec le déménagement de l’atelier de production dans un édifice neuf ultra-moderne, deux fois plus spacieux que l’ancien édifice avec de l’équipement à la fine pointe de la technologie. C’est ce qu’on appelle entrer dans les ligues majeures!

DANS LA COUR DES GRANDS

Ce nouvel édifice est situé au 475, boulevard Industriel à Gatineau. Le projet a nécessité un investissement de 2,3 millions de dollars et le nombre d’employés est passé de 10 à 12 avec la possibilité d’en ajouter d’autres dans un proche avenir. L’atelier de peinture est plus grand et les équipements sont modernes et certains sont totalement automatisés. Enseignes Multi Graphique peut maintenant travailler sur plusieurs projets à la fois et il est maintenant possible d’entreposer des enseignes avant installation, ce qui n’était pas possible dans les deux cas auparavant dans l’ancien édifice. Un atout logistique et productif indéniable!

Comme j’oeuvre dans ce domaine, nous avons misé sur l’esthétique pour notre nouvel édifice, souligne M. Nadon. Notre bâtiment et notre salle de montre mettent en valeur certaines de nos productions. J’ai toujours misé sur la qualité et la durabilité de nos produits. Il n’est pas rare de voir dans notre ville des enseignes ayant plus de 15 ans et qui ont encore l’air neuves.

L’heureux propriétaire songeait à cette expansion depuis presque dix ans.

J’avais alors discuté avec la ville de Gatineau pour ajouter un deuxième étage à mon ancien édifice. À l’époque, c’était possible de le faire. Toutefois, au moment où j’ai décidé d’aller de l’avant, le zonage venait de changer. Je ne pouvais donc plus grandir dans mon ancien édifice. Ensuite, avec l’aide d’ID Gatineau, j’ai décidé de faire deux pas en avant avec la construction d’un nouvel édifice beaucoup plus grand et qui a le potentiel d’être agrandi plus tard. 

ÉTAPE PAR ÉTAPE AVEC ID GATINEAU

Ginette Paul, commissaire en développement d’entreprises chez ID Gatineau, avoue d’entrée de jeu que Benoît Nadon est très articulé comme entrepreneur.

Il sait ou il va et ce qu’il peut faire avec son entreprise. Il a débuté très jeune, ses clients lui sont très fidèles et il a fait croître son entreprise à son rythme. Depuis quatre ans, je l’épaule, étape par étape, dans son projet d’expansion. Nous avons entre autres monté un plan d’affaires et nous avons sollicité du financement, notamment auprès d’Investissement Québec. 

Ce fameux plan d’affaires, toujours efficace, détaille avec précision le projet de l’entrepreneur auprès des bailleurs de fonds.

Comme accompagnatrice, je dois bien comprendre ses priorités et bien résumer sa pensée. Les commissaires ne sont pas des experts. Notre force est de bien aiguiller les entrepreneurs dans leurs démarches, une chose après l’autre, et de les mettre en lien avec les bonnes personnes, les bons organismes. Les commissaires sont très proactifs car plusieurs entrepreneurs ne savent pas ce que l’on peut faire pour eux. C’est dans cette optique que j’avais approché M. Nadon dans ce dossier.

Un coup de pouce déterminant dira Benoît Nadon.

Ginette est très motivée et je retiens qu’elle m’a prodigué de précieux conseils. Et ce n’est pas fini! Il y a cinq ans, mon entreprise était plafonnée. J’avais besoin de nouveaux défis. Ginette me donne un regain d’énergie et m’a aidé en m’appuyant dans mes démarches. Elle m’a aidé à préciser mon projet et à frapper aux bonnes portes. J’étais au bout de la corde et le dossier a débloqué avec l’aide d’ID Gatineau.

À L’INTERNATIONAL

Environ 40% des clients de l’entreprise gatinoise sont des compagnies d’enseignes.

Nous fabriquons ce qu’elles ne peuvent pas produire et nous sommes en mesure d’installer de gros projets d’affichage puisque nous avons le camion-nacelle pour le faire, précise M. Nadon

Enseignes Multi Graphique accepte aussi des contrats d’installation, dont plusieurs proviennent de l’extérieur de la région, pour l’installation d’enseignes pour de grandes bannières dans la région. Avec le nouvel édifice ultramoderne, Benoît Nadon lorgne maintenant le marché des États-Unis.

Je suis fabricant d’enseignes électriques et j’ai maintenant les certifications nécessaires qui me permettent d’exporter aux États-Unis. J’entends exploiter cette opportunité au cours des prochaines années. Je sais déjà à quelles portes je dois aller frapper. Dans l’immédiat, mes nouvelles installations me permettront de répondre à plus de demandes. Je suis moins limité qu’auparavant et je peux accepter plus de contrats. 

Parmi ses clients actuels, on retrouve plusieurs municipalités, dont Gatineau, la STO, l’UQO, le Casino du Lac-Leamy et beaucoup d’autres. Certains travaux réalisés sur le parcours du Rapibus à Gatineau le rendent particulièrement fier.

À LIRE AUSSI  La Soyarie, pionnière du tofu au Canada!

Benoît Nadon connait très bien toutes les étapes de fabrication associées à son entreprise. Aujourd’hui, il se concentre sur la vente et la gestion.

Je suis un passionné, lance-t-il. J’aime ça aider mes clients et développer un lien de confiance avec eux. Par exemple, la COVID-19 a ralenti nos opérations mais ça nous a donné l’opportunité de fabriquer des plexiglass pour nos clients. On doit toujours se relever les manches et aller de l’avant. 

Sans son équipe dédiée, rien de tout cela ne serait possible, dit-il.

« Le domaine de l’affichage n’est pas un secret pour nous et sans mon équipe, je ne serais rien. Il faut s’entourer des bonnes personnes, honnêtes et dévouées, afin de créer une ambiance de travail qui nous permet de grandir ensemble.