L’accès au financement a été traditionnellement un des principaux obstacles au développement des startups et des petites et moyennes entreprises (PME). Selon une étude de Roosevelt Institute. Ce lien mène à un site qui n’est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l’accessibilité. (2015), le manque d’accès au financement est un facteur clé dans le déclin constant de l’entrepreneuriat aux États-Unis qui est visible depuis plus d’une décennie.

Un signe inquiétant serait représenté par la diminution depuis l’année 1997 des PAPE, c’est-à-dire le premier appel public à l’épargne qui signale l’entrée d’une entreprise sur le marché boursier.

En fait, selon ce centre de recherche, de nombreux entrepreneurs potentiels dans la trentaine ou la quarantaine sont réticents à créer une entreprise parce qu’ils craignent un échec financier. De plus, les générations de millénaires et de post-millénaires sont post-corporatistes, c’est-à-dire qu’elles ne croient pas que les banques ou les entreprises sont censées jouer un rôle majeur dans leur vie.

Cliquez ici pour lire la suite

Source : MEI